L’histoire de Mike Brandt

De son vrai nom Moshé Brandt , Mike Brandt est né sur l’ile de Chypre de parents juifs polonais. Sa mère Bronia Rosenberg est une rescapée d’Auschwitz. Après Chypre , la famille Brandt parvient enfin en Israël et s’installe définitivement dans la ville de Haïfa.

Le petit Mike Brand , commence très tot à chanter , à l’école primaire il anime la chorale de son école et à ses seize ans il est choisi pour animer le réveillon de la saint Sylvestre dans un hôtel de Haïfa. Mike Brand est un véritable passionné de musique est à alors pour modèle : Tom Jones , Elvis Presly , Frank Sinatra , Aretha Franklin ainsi que les Platters.

C’est en 1969 qu’il arrive à Paris , où il rencontrera son véritable succès au début des années 1970. Jean Renard lui écrit alors la chanson  » Laisse-moi t’aimer  » qui deviendras rapidement un énorme succès avec plus d’un million d’exemplaires vendus. C’est alors qu’il sera invité sur la plupart des plateaux des émission à la télé française.

En novembre 1971 c’est Dalida qui est très proche de lui , qui assura la première partie de son spectacle à l’Olympia.

Fatigué par le rythme effréné de sa folle carrière , et bouleversé par la Shoa ainsi que par la guerre qui sévit alors en Israël (  (il s’est rendu sur place pour soutenir les soldats et en est revenu changé et traumatisé), Mike est diagnostiqué d’une dépression dans une maison de repos en suisse. Le vendredi 25 avril 1975 , le jeune et beau Mike Brandt saute du sixième étage d’un immeuble se trouvant dans le XVI ème arrondissement. Il décède dans l’ambulance en route vers l’hôpital. Il est alors enterré dans le cimetière Camp David à Haifa , la ville où il a grandi.

Tout au long de sa carrière , il vendit plus de 33 millions de disques.

Par Noam Mosséri – Juifs célèbres © Tous droits réservés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *