Adolph Crémieux grand avocat et homme politique français

Isaac Jacob Adolphe Crémieux est né le 30 avril 1796 à Nimes. Ses parents appartiennent tous deux à la communauté des juifs du pape de Carpentras.  Les juifs du pape sont l’une des deux seules communautés juives autorisées à vivre dans ce qui constitue aujourd’hui la France sous la protection du pape.

Au début de sa vie , il devient avocat au barreau de Nîmes et défend exclusivement les victimes de la Terreur blanche. Brillant avocat , il compte très rapidement parmi les avocats les plus renommés de la restauration (  période de l’histoire de France comprise de la première abdication de Napoléon Bonaparte le 6 avril 1814 jusqu’à son retour en mars 1815 )

Le 3 mars 1848 , il défend un rabbin obtient de la Cour de cassation l’abolition du serment more judaico, il permit ainsi de faire cesser la dernière discrimination légale à l’égard des Juifs en France.

Mais il doit la plus grande partie de sa notoriété à la mise en place du décret Crémieux d’octobre 1870 qui attribua ainsi la citoyenneté française aux  » indigènes israélites d’Algérie « .

Grand dignitaire de la Franc Maçonnerie , il est aussi le plus grand promoteur de l’Alliance israélite universelle.

Par Noam Mosséri – Juifs célèbres © Tous droits réservés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *