Les meilleurs citations d’Albert Einstein

Celui qui est capable de marcher derrière une musique militaire n’a pas besoin de cerveau : une moelle épinière lui suffit.

 

C’est le devoir de chaque homme de rendre au monde au moins autant qu’il en a reçu.

 

Une personne qui n’a jamais commis d’erreurs n’a jamais tenté d’innover.

 

Il y a deux choses d’infini au monde : l’univers et la bêtise humaine….mais pour l’univers j’en suis pas très sûr.

 

Image associéeLes meilleures citations d’Albert Einstein

 

La connaissance s’acquiert par l’expérience, tout le reste n’est que de l’information.

 

La seule source de connaissance est l’expérience.

 

La valeur d’un homme tient dans sa capacité à donner et non dans sa capacité à recevoir.

 

La vie, c’est comme une bicyclette, il faut avancer pour ne pas perdre l’équilibre.

 

Résultat de recherche d'images pour "albert.einstein"Les citations d’Albert Einstein et autres mots d’esprit…

 

Le nationalisme est une maladie infantile. C’est la rougeole de l’humanité.

 

Les États-Unis d’Amérique forment un pays qui est passé directement de la barbarie à la décadence, sans jamais avoir connu la civilisation.

 

L’homme solitaire pense seul et crée des nouvelles valeurs pour la communauté.

 

N’essayez pas de devenir un homme qui a du succès. Essayez de devenir un homme qui a de la valeur.

 

Se sacrifier au service de la vie équivaut à une grâce.

 

Si vous ne pouvez expliquer un concept à un enfant de six ans, c’est que vous ne le comprenez pas complètement.

 

Si une idée ne paraît pas d’abord absurde, alors il n’y a aucun espoir qu’elle devienne quelque chose.

 

Rien n’est plus proche du vrai que le faux.

 

Rendez les choses aussi simples que possible, mais pas plus simples.

 

Placez votre main sur un poêle une minute et ça vous semble durer une heure. Asseyez-vous auprès d’une jolie fille une heure et ça vous semble durer une minute. C’est ça la relativité.

 

L’imagination est plus importante que la connaissance. La connaissance est limitée alors que l’imagination englobe le monde entier, stimule le progrès, suscite l’évolution.

 

Les grands esprits ont toujours rencontré une opposition farouche des esprits médiocres.

 

Le mot progrès n’aura aucun sens tant qu’il y aura des enfants malheureux.

 

La valeur d’un homme tient dans sa capacité à donner et non dans sa capacité à recevoir.

 

La théorie, c’est quand on sait tout et que rien ne fonctionne. La pratique, c’est quand tout fonctionne et que personne ne sait pourquoi. Ici, nous avons réuni théorie et pratique : Rien ne fonctionne… et personne ne sait pourquoi !

 

La folie, c’est de faire toujours la même chose et de s’attendre à un résultat différent.

 

Il n’existe que deux façons de vivre votre vie. L’une comme si rien n’était un miracle. L’autre comme si tout était un miracle.

 

En apparence, la vie n’a aucun sens, et pourtant, il est impossible qu’il n’y en ait pas un !

 

C’est le rôle essentiel du professeur d’éveiller la joie de travailler et de connaître.

 

C’est le devoir de chaque homme de rendre au monde au moins autant qu’il en a reçu.

 

Celui qui ne peut plus éprouver ni étonnement ni surprise, est pour ainsi dire mort : ses yeux sont éteints.

 

Ce qui reste éternellement incompréhensible dans la nature, c’est qu’on puisse la comprendre.

Gandhi incarne le plus grand génie politique de notre civilisation. Il a défini le sens concret d’une politique et su dégager en tout homme un inépuisable héroïsme quand il découvre un but et une valeur à son action. L’Inde, aujourd’hui libre, prouve la justesse de son témoignage

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.