Eugene Sandow le père du bodybuilding moderne

De son vrai nom  Friedrich Wilhelm Müller , il naquit dans une famille juive prussienne. Son père était allemand et sa mère russe. Sa famille se convertit au luthéranisme avant la naissance d’Eugène et veut même que leurs fils deviennent prêtre.

En 1855 , il quitte la Prusse pour éviter le service militaire. Il devient ainsi athlète de cirque et voyage à travers l’Europe entière sous le nom de scène d’Eugene Sandow . Après avoir remporté une compétition d’hommes forts à Londres , il se lance alors dans une nouvelle carrière de superstar athlétique. Il fut par la suite sollicité dans tout la Grande Bretagne pour donner des représentations.

A cette époque , les spectacles de forces étaient très courants en Europe. Cependant , Eugène se distinguait des autres par le soin qu’il portait à son apparence. Il privilégiait une esthétique musculaire reproduisant un idéal antique plutôt qu’une démonstration de force brute. C’est ainsi que le body bulding est né ( discipline qui consiste principalement à développer sa masse musculaire (hypertrophie musculaire) dans un but esthétique )

La ressemblance de Sandow avec les sculpture grecque et romaine classique n’était pas un hasard, car il a mesuré les statues dans les musées et a contribué à développer « L’idéal grec » comme une formule pour le « physique parfait ». Sandow construit son physique aux proportions exactes de son idéal grec, et c’est ainsi qu’il est considéré comme le père du culturisme moderne.

Il décède à l’age de 58 ans à la suite d’une hémorragie cérébrale.

Par Noam Mosseri – Juifs célèbres © Tous droits réservés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *