La famille juive Philips fondatrice d’un empire

Gerald Leonard Frederik Philips est né aux Pays Bas , d’un riche financier juif hollandais ( qui était le cousin de Karl Marx ). Inspiré par la récente invention de l’ampoule , Frederik décide d’ouvrir sa propre compagnie d’ampoules électroniques. Son père lui achète alors une usine , pour s’y installer et commencer son activité. Frédérik baptise alors la nouvelle entreprise Philips et commence à produire des lampes à filament de carbone. Les débuts sont très difficile et l’entreprise était même proche de la faillite. Frédérik décide alors de faire appel à son frère cadet Anton Philips qui était un véritable spécialiste du marketing et de la vente.

Anton réalisa par la suite un travail incroyable et réussit à remanier complètement la direction de l’entreprise. Dans les années 1920, Philips était déjà devenue une très grande entreprise et allait bientôt devenir le modèle des futures multinational de l’électronique.  Après avoir fabriqué leurs propres tubes à vide et radios, Philips présente par la suite un tout nouveau type de rasoir électrique, le très populaire Philishave. (Il a été inventé par l’ingénieur en chef et confrère juif de la famille Alexandre Horowitz.)

Pendant l’holocauste , la famille part vivre aux Etats-Unis sauf Frits Phillips qui restera plusieurs mois dans un camp d’internement. Frits réussit à sauver les 382 juifs qui travaillaient dans son usine en affirmant aux nazis qu’ils contribueraient à l’effort de guerre allemand.

Puis en 1963 , l’entreprise désormais dirigée depuis les Etats Unis présente la toute première cassette audio compacte, révolutionnant ainsi le monde de la musique pour toujours. Quelques années plus tard , Philips tape une nouvelle fois dans mille avec le lancement sur le marché du premier magnétoscope à domicile.

Aujourd’hui, Philips demeure encore le premier fabricant d’éclairage au monde, employant plus de 100 000 personnes, avec un chiffre d’affaires de près de 25 milliards d’euros. En 2012, Greenpeace a classé Philips au premier rang des entreprises du secteur de l’énergie et au dixième rang des entreprises d’électronique pour ses initiatives écologiques et son engagement en faveur du développement durable.

Les frères Philips ont aussi consacré une grande partie de leurs fortunes à différentes associations caritatives à travers le monde entier.

Par Noam Mosséri – Juifs célèbres © Tous droits réservés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *