Dona Gracia Mendez ,la fleur de l’exil d’Israël

La fleur splendide de l’exil d’Israël dite Dona Gracia…

Dona Gracia Mendez Nassi est née en 1510 à Lisbonne d’une famille de maranne de noble d’origines aragonaises . Celle qu’on surnommait l’ange ,la Senora ,le coeur de son peuple ,la toute première sioniste de plusieurs centaines d’années avant Hertzl, la femme, qui seule, a tenu tête au terrible Pape Caracas… Cette figure de la Renaissance qui géra une immense fortune familiale et prêta de l’argent aux rois , tout en venant en aide aux juifs persécutés à travers l’Europe. « C’est une femme avec la cuirasse d’un mâle .

Elle cambre ses reins et arme son bras comme un homme; de l’avoir pour adversaire c’est comme d’aller à la guerre sans savoir quand comment l’on reviendra »……D’après les écrits. Elle décède en 1569 à Constantinople.

Par Noam Mosséri – Juifs célèbres © Tous droits réservés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *