L’acteur Harvey Keitel

De Marine à acteur

L’acteur américain Harvey Keitel est né à Brooklyn  aux États-Unis le 13 mai 1939 dans une famille juive ashkénaze. Après des études secondaires effectuées au lycée Abraham Lincoln, il entre dans le monde professionnel en tant que marine.

Un métier dans lequel il ne fera pas long feu, le quittant pour se consacrer entièrement à sa passion pour le cinéma. Harvey Keitel intègre l’Actors Studio sous les regards inquiets de Stella Adler, Frank Corsaro et Lee Strasberg.

L’acteur en devenir décroche son tout premier rôle au cinéma en 1967 avec « Who’s that knocking at my door? » de Martin Scorsese. Rapidement, le jeune acteur passe au niveau supérieur en tournant à Broadway avec « Mort d’un commis voyageur » et « A lie of the mind » tournés en 1975.Disgrâce et second souffle

Harvey Keitel sera pendant longtemps l’acteur fétiche de Martin Scorsese. Ce dernier lui offre de nombreux rôles dans ses productions telles « Mean streets », « Taxi driver » ou encore « La dernière tentation du Christ ».

En 1979, ayant eu quelques accros avec le réalisateur Francis Ford Coppola, il quitte le plateau de tournage d’« Apocalypse now » après deux semaines de travail. Ce geste lui a valu la froideur des autres studios américains. Ce qui l’amène à se tourner vers les productions européennes dans les années 80 pour citer « La mort en direct » et « Une pierre dans la bouche ».

Devenu un véritable acteur international, Harvey Keitel fait un retour en force sur la scène américaine en 1992 avec « Reservoir dogs » et « Bad lieutenant ».La consécration

Harvey Keitel se voit attribuer tous les rôles, depuis le voyou jusqu’au policier en passant par l’homme de rue, le comique, le fantasque, le sensuel ou l’héro. Il sera récompensé pour certains de ces personnages comme la nomination à l’Oscar du meilleur acteur et au Golden Globe pour le film « Bugsy » et le Palme d’or pour « La leçon de piano ».

Harvey Keitel est présent au grand écran avec « U-571 » en 2000. Il tourne aussi dans « Benjamin Gates et le trésor des Templiers » en 2004 suivi de « Benjamin Gates et le livre des secrets » en 2007. L’acteur passera au petit écran de 2008 à 2009 dans la série télévisée « Life on mars ». Cette année, il est à l’affiche de quatre films dont « Little fockers » de Paul Weitz et « The last godfather ».

Comme toutes les autres vedettes du cinéma, Harvey Keitel s’est aussi défini une image spécifique à lui, celle d’accompagner les réalisateurs débutants vers le succès.

Par Noam Mosséri – Juifs célèbres © Tous droits réservés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.