L’histoire juive de l’Ajax Amsterdam

Nous allons explorer une facette moins connue du club de foot hollandais : l’attachement de ses supporter à la communauté juive. 


L’Ajax Amsterdam serait un « club juif ». C’est ce que revendique une partie des fans qui se font appeler « Joden ». Des drapeaux d’Israël et des tifos représentant l’étoile de David sont régulièrement déployés à l’Amsterdam Arena. Pourtant, lorsqu’on regarde de plus près l’histoire de ce club, on ne trouve aucun membre fondateur qui appartient à la communauté juive. Le nom Ajax provient de la mythologie grecque : c’était un héros de la guerre de Troie.

Du hooliganisme au judaïsme

L’unique point commun que nous avons trouvé, il est géographique. L’ancien stade du club se situait dans un quartier de l’Est de la ville, Amstelveel, où vivait une grande partie des juifs. Ce n’est pas pour autant que les habitants du quartier garnissaient les tribunes, bien au contraire. Mais la ville d’Amsterdam était vue de l’extérieure comme une ville comportant une forte population juive. Les supporters adverses se seraient emparés de cette réputation afin de provoquer leurs homologues de l’Ajax. Les premières démonstrations d’attachement au judaïsme par les supporter d’Amsterdam remontent au début des années 80. En réponse à ses chants injurieux, les hooligans d’Amsterdam auraient décidé de s’autoproclamer juifs même s’ils ne l’étaient pas. Ainsi va naître la relation entre le judaïsme et le club rouge et blanc.

Du judaïsme à l’antisémitisme

Même si le club reçoit les honneurs lorsqu’il se déplace en Israël, l’attachement extrême au judaïsme d’une partie de ses fans entraîne trop souvent des réactions inadmissibles. Ainsi, de nombreux supporters adverses poussent l’antagonisme jusqu’à l’antisémitisme. On peut entendre des sifflets imitant les chambres à gaz. Pire, en 2011, à l’occasion d’un match face au ADO la Haye, un des joueurs du club adverse a lancé à ses supporter un chant vantant « la chasse aux juifs ». Son entraîneur de l’époque et un coéquipier sont venus l’épauler dans ce doux moment de lyrisme. La fédération hollandaise a infligé 5 matches de suspension au joueur et un match aux 2 autres.

Cette image défendue souvent par les hooligans du F-Side va trop loin, ce qui effraie grand nombre de supporter juifs qui désertent le stade. C’est la raison pour laquelle en 2005 le président du club John Jaake a voulu se débarrasser de l’image « juive » de son équipe. Mais cela fait plus de 30 ans que l’image du club juif leur colle à la peau. Pourquoi renier finalement une partie son histoire ?

©Spiegel.de

Par Noam Mosséri – Juifs célèbres © Tous droits réservés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.