Agnès Buzyn juive polonaise et ministre de la santé

Le 17 mai 2017 , elle est nommé ministre de la solidarité et de la santé sous la présidence d’Emmanuel Macron.

Agnès Buzyn naît à Paris le 1er novembre 1962 dans une famille juive originaire de Pologne. La famille fut considérablement touchée par la Seconde Guerre mondiale. Son oncle fut fusillé par les nazis en octobre 1940 et ses grands-parents et son père furent déportés dans le camp de concentration d’Auschwitz. Seul son père Elie Buzyn en reviendra vivant. Après la guerre , son père s’installe en Palestine mandataire avant de rejoindre la métropole où il deviendra un grand chirurgien orthopédique.  Sa mère Etty Buzyn , enfant caché pendant la guerre ,  était psychologue, psychanalyste et écrivaine.

Après l’obtention de son baccalauréat , Agnès entame des études de médecine. Elle devient par la suite en 1986 ,  interne dans les hôpitaux de paris. Une fois médecin , elle  rejoinT l’ Hôpital Necker où elle fut responsable de l’unité de soins intensifs d’hématologie adulte et de greffe de moelle de 1992 à 2001. Puis en 2004 Agnès devient  professeure des universités.

En 1997 , elle épousa le médecin immunologiste juif marocain , Yves Lévy , qui est actuellement le président de l’Inserm (Institut national de la santé et de la recherche médicale) depuis le 11 juin 2014.

Par Noam Mosséri – Juifs célèbres © Tous droits réservés

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *